Une serre connectée ?

C génial 2018, c’est parti 

Dans le cadre du cours de Technologie, M. Sébastien TACK, les classes de 6eme et deux groupes de 4eme du collège Chartier de Bayeux participent au challenge C’ génial 2018.

Le challenge C.génial permet à une équipe de collégiens ou  de lycéens de présenter un projet scientifique et/ou technologique innovant.

La finale C génial 2017:

Pourquoi travailler sur la thématique de la serre ? Qu’est ce qui peut bien être révolutionnaire dans ce domaine ?

La Technologie, autrefois complice de la surexploitation des ressources naturelles, s’engage aujourd’hui dans un tout autre combat: s’inscrire résolument dans une démarche de responsabilité écologique, soucieuse de la qualité de vie des écosystèmes et des citoyens.

Plusieurs associations militent désormais pour un mieux vivre notamment dans le domaine de l’alimentation.

Les mutations sociétales et technologiques convergent de plus en plus vers une production localisée associant davantage l’entreprise individuelle aux actions collectives de l’Etat et des associations.

Le numérique s’inscrit dans cette démarche en catalysant les énergies, en mutualisant les initiatives.

Mener un  projet au sein d’un « Fab Lab » devient possible à toute personne souhaitant mener un projet innovant à son terme. On peut ainsi accéder à des imprimantes 3D pour concevoir des objets. Tout ceci est la portée de chacun, les plus jeunes ne sont d’ailleurs pas en reste dans cette mutation de la société.

De consommateur passif, les citoyens ont désormais la possibilité de concevoir et produire des systèmes et/ou numériques innovants.

La communauté du logiciel libre, tant dans le domaine logiciel que dans celui de l’électronique avec les cartes Arduino  y joue également un rôle non négligeable.

La technologie des serres est en perpétuelle évolution. Regardez par exemple  les vidéos sur les thèmes de l’aquaponie et de la permaculture.

Ce projet, scientifique et technologique dans son essence, concerne tout autant d’autres domaines:

  • l’éducation à la santé
  • l’éducation au développement durable
  • l’éducation au numérique et notamment au développement informatique
  • l’éducation aux médias et à l’information
  • l’éducation civique au sens large

Civique, n’est ce pas un peu tiré par les cheveux?

[…] l’histoire de l’agriculture est riche d’exemples d’échanges interculturels aux conséquences majeures. La première trace archéologique d’activité agricole en Europe atteste d’une technologie avancée, en l’absence d’outils plus élémentaires.

Selon une théorie en vigueur, les populations du Moyen-Orient auraient apporté en Europe leurs outils et leurs technologies.

Source: http://www.journee-mondiale.com/64/journee-mondiale-de-l-alimentation.htm

Ainsi la technologie peut être liée à la question de l’interculturalité. Internet permet de croiser les regards et d’échanger des informations issues de divers continents.

Il s’inscrit également dans le parcours avenir permettant aux élèves de découvrir les métiers liés à la recherche et l‘ingénierie.

Bienvenue donc à vous toutes et tous sur ce Blog. Je laisse maintenant en compagnie des élèves qui vous exprimeront eux-mêmes, l’évolution de ce projet.

Sébastien TACK
Professeur certifié de Technologie
sebastien.tack@ac-caen.fr

 

 

 

Notre serre – structure et fonction technique « ventiler la serre »

 

Voici l’histoire de notre fabrication.

Notre serre de départ

La structure a été faite en bois à partir de 6 cadres de ruche. Elle a été renforcée pour fixer une motorisation (poutres horizontales assurant la fonction de l’entrait). Une plaque en plastique avec deux charnières permet un accès facile.

De l’autre côté un plastique très léger issu d’un couvercle plastique a été découpé pour fabriquer une aération.

L’aération de la serre, a été la partie la plus délicate à mettre en œuvre. Nous avons dans un premier temps tenté de soulever toute la plaque du toit mais le moteur se bloquait souvent, il n’était pas assez fort. Nous avons donc finalement choisi de lever une surface plus petite.

Le motoréducteur doit pouvoir tourner dans les deux sens. Pour monter et descendre la trappe d’aération.

Pour faire cela on a du réaliser un pont en H.

Pont en H

Lorsqu’on enclenche avec l’Arduino les sorties A et D le courant passe dans le moteur de gauche à droite. La crémaillère descend.

Lorsqu’on enclenche B et C le courant passe dans le moteur de droite à gauche. La crémaillère monte.

Une vidéo de simulation de la crémaillière réalisée sur Algodoo.

 

A bientôt pour la suite de l’aventure.

 

Les types de poissons en aquaponie par Léo et Gabriel de 6c

AQUAPONIE: quels type de poissons ?

 

Les poissons recommandés en aquaponie: les carassins, les carpes (koï) ou pas , les truites et les poissons rouges.

Je vous laisse sur une petite vidéo:

J’espère que ça vous a plu.

 

http://www.aquaponie.biz/les-poissons-en-aquaponie

Petite liste d’autres poissons à avoir en aquaponie :

  • le tilapia
  • la perche
  • le black-bass
  • la brème
  • le poisson chat ou le silure

et (les autres)

– Poisson rouge
– carpe
– carassin

 

Récupérer la pluie dans la serre

Partenariat avec M. Renaut.

Un projet d’élèves, visant à récupérer l’eau de pluie dans la serre, lorsqu’il pleut.

Ce projet a été mené en présence de M. Renaut, notre partenaire sur le concours C génial.

M. Renaut est un entrepreneur qui fait du dépannage informatique. Il possède un jardin et a mis en place sur cet espace une serre connectée avec une machine tournant sous Linux (un DockStar), une carte Arduino, des électrovannes de machines à laver récupérées ici et la pour l’arrosage.

Danc ce contexte il est venu animer un cours en présence de M. TACK pour plancher sur la thématique, « Comment récupérer la pluie dans la serre lorsqu’il pleut ? ».

Il pleut …

mais quel est le problème ?

Un groupe d’élèves expose son projet:

Chauffer une serre

Pourquoi chauffer une serre ?

Une serre, c’est bien l’été quand le soleil chauffe à plein régime. Mais que faire l’hiver lorsqu’il fait froid ?

Ce Monsieur a mis du compost dans sa serre pour la chauffer et il a fait un mécanisme avec des tuyaux qui traversent le compost et sort après pour savoir la température, et la température est 37°c  a la sortie du tuyau alors que dehors tout est enneigé.

Cette machine chauffe la serre en chauffant l’air.

Inconvénient, cela demande de l’énergie et donc présente un certain coût!

Valentin Nouvelot 6C.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comment nourrir ses poissons en aquaponie

Bonjour, aujourd’hui nous allons apprendre comment nourrir ses poissons en aquaponie.

Comment nourrir ses poissons en aquaponie? Voici quelques astuces.

Tout va bien dans votre système aquaponique et vos poissons s’épanouissent dans leur nouvel habitat. Nous allons voir maintenant comment nourrir les nouveaux venus. Il existe trois types de poissons. Il y a les poissons herbivores, les poissons carnivores et les poissons omnivores.

pour bien nourrir ses poissons en aquaponie il faut:

Les poissons herbivores

Les poissons herbivores se nourrissent essentiellement de végétaux. Vous allez ainsi facilement les nourrir en tirant parti de votre récolte. Donnez leur des feuilles, des algues, des graines et même parfois quelques petits insectes. C’est le grand avantage de ces poissons car vous allez pouvoir les nourrir sans avoir besoin d’acheter de la nourriture. Certains cultivent des lentilles d’eau ou de la spiruline (en bac séparé pour la spiruline) pour auto-satisfaire l’alimentation de leurs poissons au quotidien.

Les poissons carnivores

Tout comme nous, ils ont besoin de protéines pour rester en bonne santé. Vous devez leur donner des vers de farine, insectes, asticots, larves et vers de terre. Mais malgré tout cela, certaines personnes leur donnent des petits granulés que l’on appelle des pellets qui sont adaptés à leur régime alimentaire. N’hésitez pas à discuter avec un pisciculteur afin de trouver la meilleure nourriture pour votre espèce mais n’oubliez pas que si vos aliments sont issus de l’industrie, il y a peu de chance pour qu’ils soient biologiques et respectueux de vos poissons. Tout ce qui entre dans le système reste dans le système donc ne négligez pas la qualité de leur nourriture.

Les poissons omnivores

Les poissons omnivores sont les plus faciles à nourrir. Vous pouvez très facilement fabriquer leur nourriture vous-même. Vous pouvez leur donner des petits insectes ou des vers, ou bien des petites graines et des plantes de votre jardin. Ils aimeront car de toute façon, dans leur habitat naturel, ils mangent tout ce qui passe à leur portée. Vous saurez très rapidement si un ingrédient que vous leur avez donné leur déplaît, ils le délaisseront et c’est pour cela qu’il faut être à leur écoute en faisant des tests.

Voila les quelques petites astuces pour bien nourrir vos poissons en aquaponie.

Léa Gallien élève de 6eC du collège Alain Chartier